Eleveur  384409  en Isère ( Rhône Alpes ) 

N°de siret 828 646 117 00014

Les parasites internes 

 

Les parasites internes sont des parasites intestinaux présents dans les intestins des chiens. Vermifuger  permet de les éliminer.

 

Certains parasites internes peuvent contaminer l’homme et ainsi lui provoquer des maladies graves.

 

Vous devez vermifuger votre chien de manière systématique et régulière tout au long de sa vie.

Chez le chiot , le parasitisme intestinal peut entrainer des retards de croissance et diminuer l’efficacité des vaccins. Une prolifération de vers ronds par exemple peut provoquer des occlusions allant jusqu’à  des perforations intestinales menant jusqu’à la mort de l’animal.

 

Chez le chien adulte en bonne santé, le parasitisme peut passer inaperçu sauf en cas d’infestation massive. On peut noter des symptômes assez banals comme la diarrhée par exemple.

-------------

Quand faut-il vermifuger ?

 

Pour éviter de graves complications dues à une infestation massive, il est indispensable de vermifuger votre chiot puis votre chien de façon systématique même en l’absence de symptômes.

 

La plupart des vermifuges n’ayant qu’une protection temporaire et ne détruisant que les parasites adultes,  il convient de vermifuger l’animal  à des périodes fixes et suivant un calendrier défini.

 

Le risque parasitaire dépend de l’âge du chien et de son mode de vie.

 

  • Chiot : Tous les 15 jours jusqu'à 3 mois.

  • Jeune chien : Tous les mois jusqu'à 6 mois.

  • Chien adulte : Deux fois par an si le risque parasitaire est faible, plus fréquemment si le chien vit en chenil ou a des contacts réguliers avec des congénères.

 

Voyez avec votre vétérinaire quel type de vermifuge choisir. Il est à même de vous conseiller un produit plus ou moins actif contre un parasite précis.

-------------

Attention aux zoonoses

 

Certains vers se transmettent à l'être humain et peuvent entraîner des graves conséquences chez les enfants (ne pas laisser par exemple un chien lécher le visage ou les mains).

 

Il convient également d’adopter certaines règles d’hygiène comme bien se laver les mains après avoir touché son compagnon afin d'éviter des transmissions.