Eleveur  384409  en Isère ( Rhône Alpes ) 

N°de siret 828 646 117 00014

Le prix d'un chiot de qualité dans notre élevage

Nous sommes avant d'être éleveur des passionnés, j'insiterai jamais assez sur ce point. Voici quelques lignes qui vont expliqueront comment nous justifions le prix de vente de nos chiots. En effet, nous trouvons important de sensibiliser les futurs propriétaires sur ce point car beaucoup pensent à tort que nous menons la grande vie en élevant des chiens !
 

 

 

Pourquoi un chiot inscrit au LOF est-il à ce prix ?

 

Il y a beaucoup de choses qui rentrent en compte dans le prix de vente d’un chiot, je vais essayer d’en faire une liste la plus complète possible.
Dans un premier temps, pour élever des chiots, il vous faut des reproducteurs.

 

Pour nos femelles :

  • Soit nous faisons l’acquisition d’un chiot et on la laisse grandir, sachant que pendant au moins 2 ans elle va manger, avoir besoin de soins vétérinaires etc … cela a un coût,

  • Soit nous achètons une « lice », une chienne déjà adulte prête à reproduire, dans ce cas-là, les prix sont élevés selon le pedigree choisi,

  • Soit nous allons faire saillir nos chiennes en « extérieur », c’est à dire que l’on n’a pas le mâle dans notre élevage. Au prix de la saillie, s’ajoute le coût du déplacement : et oui, le mâle ne vient pas tout seul à l’élevage, c’est le propriétaire de la femelle qui doit se déplacer, parfois des nuitées à l’hôtel sont à rajouter.

 

Pour nos mâles :

  • Soit un chiot que nous élèvons, donc nourri et soigné en sachant que, tant qu’il n’est pas confirmé, il ne peut reproduire des chiots LOF (pas avant l’âge de 12 mois pour un mâle berger de beauce et de l'âge de 15 mois pour un mâle golden retriever).

  • Soit nous achetons un mâle adulte, mais là aussi cela coûte cher.

 

Donc même si nous avons notre mâle et notre femelle cela ne suffit pas encore pour bien faire les choses.

Nos étalons et nos lices ont tous été confirmés ce qui permettra à votre chiot d'être inscrit au LOF à titre provisoire et de vous garantir que ce chiot possède les caractéristiques morphologiques de sa race (ce sera à vous de le présenter à une séance de confirmation pour valider son inscription définitive).

De plus, s'en suivent des radiographies des hanches pour exclure une dysplasie ainsi qu'une identification ADN et cela concerne aussi bien le berger de beauce que le golden retriever.

Chez le golden, en plus de la radiographie des hanches, des examens complémentaires seront réalisés : 

  • radiographie de recherche de la dysplasie des coudes,

  • examens oculaires qui doivent être pratiqués par un vétérinaire agréé désigné par le club de race pour la recherche des affections dégénératives de la rétine, les dysplasies rétiniennes et les cataractes.

  • un test génétique de l'ichtyose (ICT A), maladie de peau provoquant des pellicules,

  • un test génétique pour l'atropie progressive de la rétine (APR ou GPR en anglais).

Afin de vous apporter le plus de garantie de santé concernant votre chiot et une transparence totale, tous nos goldens auront eu ces examens même si certains ne sont rendus obligatoires que pour les cotations.

suite